1. Accueil
  2. Société
  3. Moins de gens choisissent l’Outaouais
Moins de gens choisissent l’Outaouais

Moins de gens choisissent l’Outaouais

0
0

Pour une première fois en 20 ans, il y a plus de résidents qui ont quitté l’Outaouais l’an dernier, que de gens qui sont venus s’y installer.

Le milieu urbain semble de plus en plus délaissé alors que la Ville de Gatineau ressort comme la grande perdante de la région.

C’est la première fois que la région enregistre un solde migratoire négatif, davantage d’habitants l’ont quitté pour aller vivre ailleurs au Québec, que l’inverse.

« La majorité des entrants proviennent de trois régions, Montréal, la Montérégie et les Laurentides. C’est également les trois régions principales de destination des gens qui quittent l’Outaouais ».

– Martine St-Amour, démographe à l’Institut de la statistique du Québec

Les gens semblent délaisser les grands centres, au profit des milieux ruraux.

La grande gagnante l’an dernier, c’est la MRC de Papineau qui a accueilli 683 habitants.

Gatineau, elle, en a perdu 1 948.

« On vivait un vieillissement de la population depuis quand même plusieurs années, là on voit les jeunes familles arriver ».

– Benoit Lauzon, préfet de la MRC de Papineau et maire de Thurso

Certaines municipalités, comme Saint-André-Avellin, Papineauville et Thurso sont d’ailleurs de plus en plus proactives en développement résidentiel.

« On a annoncé un projet de près de 100 portes à l’automne dernier, là on annonce encore un projet de près 170 portes, un nouveau quartier résidentiel complet », ajoute le préfet.

Les milieux ruraux se réjouissent de cette hausse de popularité, mais encore faut-il que les services suivent.

Si moins de Québécois choisissent l’Outaouais comme région d’adoption, les gens qui proviennent de l’extérieur de la province ont permis une légère croissance de la population, l’an dernier.

Loading the player...