1. Home
  2. Reportages
  3. Futur hôpital : « une bombe atomique sur les entreprises »
Futur hôpital : « une bombe atomique sur les entreprises »

Futur hôpital : « une bombe atomique sur les entreprises »

0

Des commerçants de la région sont furieux contre le gouvernement du Québec concernant le choix du site du futur hôpital puisque leurs terrains devront être expropriés pour permettre la construction. Le propriétaire du Top Karting dénonce qu’il perdrait des millions de dollars.

Selon Jacques Bélanger, c’est 20 millions de dollars qu’il perdrait advenant une expropriation de son terrain. Il dénonce que la valeur de son commerce n’est pas prise en compte par le gouvernement. Selon l’évaluation foncière, la valeur de son complexe sur la rue Edmonton est de 4,5 millions de dollars.

Monsieur Bélanger ne se dit pas contre l’hôpital, mais il est contre la façon dont il a su que son terrain sera exproprié par la conférence de presse.

En se relocalisant, il pourrait aussi perdre sa clientèle généralement de l’Ontario, en plus d’avoir un impact sur ces employés.

« Le gouvernement dit , je ne t’achèterai pas ton commerce, je vais acheter ta bâtisse . Je vais t’exproprier de ton immeuble. Toi, relocalise tes locataires dans d’autres endroits et là, je perds, à ce moment-là, tout l’enjeu de mon site. Tu as lancé une bombe atomique sur ces entreprises-là. On va tous suffoquer, c’est épouvantable » .

– Jacques Bélanger, propriétaire du Top Karting

M. Bélanger ne s’arrêtera pas là pour gagner sa cause, il est prêt à se rendre devant la justice pour infirmer la décision de Québec. Selon lui, c’est tout un regroupement de commerçants qui veut se battre pour garder leurs terrains.

Loading the player...