1. Accueil
  2. Reportages
  3. Une première rencontre sous le thème du logement
Une première rencontre sous le thème du logement

Une première rencontre sous le thème du logement

0
0

Visite de la ministre des Affaires municipales

La crise du logement a été au centre de cette première rencontre entre la mairesse de Gatineau et la ministre des Affaires municipales.

Andrée Laforest a rencontré pendant plus d’une heure France Bélisle pour discuter des dossiers prioritaires.

C’est sur un ton cordial que la mairesse France Bélisle a accueilli la ministre responsable des municipalités, mais avec un menu chargé.

Andrée Laforest s’est dite satisfaite à la sortie de la rencontre.

«C’était une très belle rencontre, en arrivant, les dossiers sont très bien travaillés, ils sont bien connus».

France Bélisle a exprimé son intention de s’attaquer la crise du logement sur son territoire.

«Mon souhait, c’est que Gatineau passe en vitesse grand V pour être capable de livrer un maximum de logement sur son territoire».

Andrée Laforest reconnaît qu’il y a une amélioration dans le nombre de projets, alors qu’une quinzaine sont en voie d’être réalisés.

Mais la création de près de 300 unités d’habitation n’est pas suffisante pour l’opposition à l’Hôtel-de-Ville.

La co-porte-parole d’Action Gatineau, Caroline Murray, aurait aimé que la mairesse soit plus claire dans ses demandes à Québec.

«On sait qu’à Gatineau il n’y a pas de nouvelles unités qui ont été financées depuis des années. Moi c’est la question que je me pose et je pense que c’est important de mettre l’emphase là-dessus, sur ces 15 projets-là» France Bélisle ne veut pas s’avancer sur les besoins réels en logement à Gatineau, elle veut d’abord obtenir un état de situation.

Pendant ce temps, les familles continuent de se chercher un toit, déplore le coordonnateur de l’organisme Logemen’occupe, François Roy.

«On souhaite qu’effectivement qu’elle ne tarde pas trop, parce que les besoins sont urgents, y ait encore plusieurs familles, personnes seules en situation d’itinérance qui sont carrément sans logis ».

D’autres sujets, dont la relance du centre-ville et l’état des infrastructures sportives ont été abordés.

Loading the player...