1. Accueil
  2. Reportages
  3. Nouvel hôpital: Un plaidoyer pour décentraliser les décisions
Nouvel hôpital: Un plaidoyer pour décentraliser les décisions

Nouvel hôpital: Un plaidoyer pour décentraliser les décisions

0
0

La décentralisation en santé, évoquée par François Legault dans son discours d’ouverture, doit servir à la construction du nouvel hôpital.

C’est ce que demande le chef du service de chirurgie vasculaire du CISSSO, dans une lettre ouverte publiée vendredi matin.

Selon le Dr Patrice Nault, il ne faut pas que la construction soit dictée par Québec.

Seuls les acteurs locaux comprennent bien tous les enjeux liés au futur Centre hospitalier affilié universitaire à Gatineau, prévue en 2030.

Pour lui, il doit également devenir le plus important hôpital francophone du nord de l’Ontario.

Il souhaite aussi qu’il bénéficie à l’Abitibi-Témiscamingue, en devenant le Centre de soins tertiaires pour cette région.

Le CHAU doit aussi offrir toutes les spécialités, comme la chirurgie cardiaque par exemple, pour éviter les transferts vers d’autres régions.

Il propose aussi qu’un institut d’évaluation des actes médicaux intra hospitaliers soit inclus au projet.

Selon le docteur, il faut que l’Outaouais soit fière de son nouvel hôpital et qu’il permette de freiner le déclin du français et l’exode de travailleurs vers l’Ontario.

Le ministre responsable, Mathieu Lacombe, assure que les réflexions se font régionalement.

Il précise que la vocation de ce nouvel hôpital sera avant tout de servir les gens de l’Outaouais.

Quant à l’emplacement du futur centre hospitalier, le ministre indique que ça se précise, mais qu’il n’y a pas de décision officielle pour le moment.

Loading the player...