1. Home
  2. Éducation
  3. Zones scolaires: mobilisation pour une meilleure sécurité routière
Zones scolaires: mobilisation pour une meilleure sécurité routière

Zones scolaires: mobilisation pour une meilleure sécurité routière

0

Alors que des manifestations ont eu lieu à travers le Québec pour réclamer davantage de sécurité en zone scolaire, l’Outaouais n’y a pas fait exception. Parents, élèves, élus et organismes se sont mobilisés, mardi après-midi à Gatineau, pour se faire entendre.

Une chaîne humaine s’est formée, à la sortie des classes mardi, devant l’école Lac-des-Féés, pour réclamer plus de sécurité en zone scolaire. Plusieurs n’ont pas oublié l’histoire de la petite Maria qui à perdu la vie, à Montréal, en décembre dernier, en marchant vers son école.

« On veut que nos enfants se déplacent de façon sécuritaire parce que en ce moment, il y a des voitures partout. Il y a des accidents qui se déroulent devant ma porte alors que j’habite à côté de l’école, à côté d’un parc ».

-Amandine Caudron, comité de la circulation responsable de l’école Lac-des-Fées

Pour éviter un autre drame, les manifestants demandent davantage de mesures, comme des rues-écoles, des bollards et des pistes cyclables, aux abords des écoles.

La police de Gatineau, qui dit mettre beaucoup d’emphase pour améliorer la sécurité près des écoles, a remis 1339 constats pour vitesse en zone scolaire depuis la rentrée. Pour l’ensemble de l’année scolaire 2021-2022, le SPVG en avait remis 2867, et 3235 pour 2020-2021.

Pour ce qui est des radars mobiles, les zones des écoles du Vieux-Verger, du Marais et Côte-du-Nord ont été les plus payantes l’an dernier.

« Il faut absolument faire des infrastructures qui ralentissent les voitures parce que depuis l’avènement de l’automobile, les rues sont construites pour faire en sorte que ça roule bien en auto. […] Sauf qu’en allant vite, on se met en danger et on met les autres en danger ».

-Laura Darche, présidente d’Action vélo Outaouais

Avec cette manifestation et les autres organisées à travers la province, les organisateurs souhaitent envoyer un message fort au gouvernement du Québec. Ils espèrent la mise sur pied d’une stratégie québécoise de sécurité routière le plus rapidement possible.

Loading the player...