1. Home
  2. Politique et économie
  3. Gatineau pourrait-elle devenir une Ville sans parfum?
Gatineau pourrait-elle devenir une Ville sans parfum?

Gatineau pourrait-elle devenir une Ville sans parfum?

0

Gatineau pourrait-elle devenir une Ville sans parfum? La commission Gatineau, ville en santé fera des recommandations pour encadrer l’utilisation de produits parfumés dans les milieux de travail.

Les élus devront se prononcer à la Saint-Valentin. Si le conseil municipal va de l’avant, la Ville de Gatineau pourrait devenir l’une des premières municipalités au Québec a adopter des règlements entourant l’usage du parfum dans les milieux de travail.

La commission Gatineau, ville en santé déposera donc quatre recommandations au conseil municipal le 14 février:

  • Évaluer une possibilité de revoir les exigences du service d’approvisionnement, donc avec les fournisseurs.
  • Évaluer aussi la pertinence de doter la Ville de directives internes pour sensibiliser les employés.
  • Analyser la possibilité d’installer des affiches
  • Demander au ministère de la Santé d’analyser la possibilité d’avoir une clinique de médecine du travail et de l’environnement en Outaouais.

« On veut inclure tout le monde. Et à mon avis, on doit inclure aussi les gens qui ont une hypersensibilité au parfum. Et pour moi, ça passe par ces recommandations-là ».

-Louis Sabourin, président de la commission Gatineau, ville en santé

C’est une citoyenne qui avait fait les démarches auprès de la Ville pour demander des changements. Sa première demande remonte en 2018. Ça venait de la part de Ginette Langevin, qui ne tolère pas le parfum.

Elle avait fait une grève de la faim en 2021 pour revendiquer l’interdiction des produits parfumés dans les services municipaux. Avec ces recommandations, Mme Langevin parle d’un gros pas dans la bonne direction.

« Je suis très contente. […] On n’espère pas que les gens vont changer complètement leur vie. On voudrait bien commencer par être capable d’entrer dans un édifice sans avoir de symptômes désagréables et dévastateurs ».

-Ginette Langevin, gatinoise atteinte d’hypersensibilité environnementale

Reste à voir si les élus de Gatineau iront de l’avant avec ces recommandations qui seront présentées le 14 février prochain.

Loading the player...