1. Home
  2. Société
  3. L’Université d’Ottawa critiquée pour entrave à la liberté de la presse
L’Université d’Ottawa critiquée pour entrave à la liberté de la presse

L’Université d’Ottawa critiquée pour entrave à la liberté de la presse

0

Une décision de l’Université d’Ottawa durant une allocution de l’ambassadeur chinois lundi est vivement critiquée. 

L’Université a accepté la demande de Cong Peiwu d’empêcher les médias de filmer son allocution. 

Des caméramans ont même dû quitter la salle de conférence.

Selon le premier ministre Justin Trudeau, il s’agit d’une erreur. 

L’institution a réagi via communiqué en mentionnant vouloir être plus claire avec ses conférenciers avant la tenue des événements sur la présence possible des médias électroniques.

D’autres élus ont aussi réagi à cette décision de l’Université.

« Dans une démocratie, dans une société comme la nôtre, la transparence est vraiment très importante, donc ça, c’est une des inquiétudes que j’ai soulevée. » Jagmeet Singh, Chef du Nouveau Parti démocratique.

Le recteur de l’Université d’Ottawa, Jacques Frémont, s’est aussi excusé publiquement mercredi matin sur son compte Twitter.