1. Home
  2. Éducation
  3. Pénurie de personnel : des élèves sans surveillance, selon un syndicat
Pénurie de personnel : des élèves sans surveillance, selon un syndicat

Pénurie de personnel : des élèves sans surveillance, selon un syndicat

0

Le syndicat du soutien scolaire de l’Outaouais sonne la cloche, alors que plus de 2400 élèves seraient sans surveillance pendant leur pause dîner. Seulement trois semaines après la rentrée, les employés seraient déjà à bout de souffle.

Certains surveillants devraient superviser près du triple du nombre d’élèves habituels, en raison d’une importante pénurie de main-d’œuvre.

Le ratio serait de 1 surveillant pour 60 élèves dans certains cas, selon le syndicat.

Les centres de services scolaire concernés assurent que les enfants ne seront jamais laissés sans aucune surveillance et que le travail se poursuit pour recruter du personnel.

« J’ai à ma charge trois groupes différents, qui sont dans trois locaux différents. Certains élèves aiment bien se mettre sur deux pattes sur leur chaise et un est tombé, il s’est cogné la tête, mais il n’y avait pas de surveillante ou d’éducatrice dans ce groupe-là, à ce moment-là. C’est les élèves qui ont dû aller la chercher. On attend quoi? Qu’un enfant s’étouffe ? »

-Kim Lafleur Lauriault, présidente du Syndicat du soutien scolaire de l’Outaouais