1. Home
  2. Faits
  3. divers
  4. « Ce n’était pas juste un père, c’était un meilleur ami ! » le fils d’Yves Cyr brise le silence
« Ce n’était pas juste un père, c’était un meilleur ami ! » le fils d’Yves Cyr brise le silence

« Ce n’était pas juste un père, c’était un meilleur ami ! » le fils d’Yves Cyr brise le silence

0
Six ans après la découverte du corps d'Yves Cyr, victime d'un meurtre sordide, son fils cherche toujours des réponses. Philip Cyr-Lalonde a accepté de briser le silence, pour la première fois, dans l'espoir d'éclaircir le mystère sur la mort de son père.

Philip n’avait que 19 ans lorsque son père, Yves Cyr, a été tué de sang-froid. Six ans plus tard, il accepte de se livrer sur l’une des épreuves les plus difficiles de sa vie.

« Je suis tombé en dépression. J’ai même fait des tentatives de suicide plusieurs fois. Je pense que si ça n’avait pas été de ma famille et de la famille de ma copine, je ne serais pas ici ».

Son père avait disparu sans laisser de traces en décembre 2015. Son corps, ligoté, avait été retrouvé six mois plus tard en juin 2016 aux abords de la rivière Gatineau à Cantley.

« J’ai vécu un gros choc, assez dur. Ça m’a pris longtemps à réaliser qu’il était parti ».

Ce n’est que 5 ans plus tard, en juin dernier, qu’un suspect a finalement été arrêté sur son lieu de travail.

François Bouthotte, qui avait déjà été condamné dans une autre affaire de meurtre datant de 1997, est maintenant accusé de complicité après les faits et d’outrage à un cadavre.

La Sûreté du Québec, qui poursuit son enquête, n’exclut pas la possibilité qu’il y ait d’autres suspects.

« C’est sûr que s’ils nous révèlent certaines choses, ils vont avoir peur que nous, on se fasse justice nous même à ce moment-là et ça, je comprends ça à 100% ».

Le fils d’Yves Cyr espère pouvoir tourner la page sur ce chapitre sombre de sa vie.

Loading the player...