1. Home
  2. Reportages
  3. Une loi pour forcer la « déconnexion du travail » à Ottawa
Une loi pour forcer la « déconnexion du travail » à Ottawa

Une loi pour forcer la « déconnexion du travail » à Ottawa

0
L'Ontario devient la première province canadienne à se doter d'une loi sur le droit à la déconnexion. Les employés pourront dire non aux appels et aux courriels, à l'extérieur des heures de travail. Une nouvelle qui touche notamment la région, alors qu'une grande partie de la population travaille de l'autre côté de la rivière, à Ottawa.

Cette politique, entrée en vigueur ce mois-ci, force les entreprises contenant plus de 25 employés, à l’adopter. Une manière de balancer le travail et la vie personnelle, surtout que plusieurs font maintenant du télétravail.

Selon des experts, ça permettrait aussi d’éviter l’épuisement professionnel et une rotation de personnel.

« Le problème, c’est qu’on a des abus. On profite de la flexibilité des employés pour leur demander n’importe quoi à n’importe quel moment et ça crée de l’angoisse et du stress. Ça devient pratiquement du harcèlement psychologique dans bien des cas ».

-Gilles Levasseur, professeur de gestion et de droit, Université d’Ottawa

La loi devrait-elle être appliquée au Québec ?

Selon la Chambre de commerce de Gatineau, il est trop tôt pour se prononcer. L’Ontario étant pionnier dans le projet sera comme un test.

Les détails exacts du plan d’application sont toujours attendus.

Le président de la Chambre, Stéphane Bisson, ajoute qu’il pourrait être plus difficile pour certaines entreprises d’adopter de telles mesures. Par exemple, dans le domaine technologique, qui est en expansion dans la région.

« Ça dépend vraiment de l’industrie . Je prends par exemple la programmation de jeux vidéo, il y a toujours une course contre la montre pour la livraison du produit. Il y a définitivement un débat de société qui doit avoir lieu. Voir également, nous, comme citoyen comment on se comporte comme consommateur. Est-ce que nos attentes sont démesurées » ?

Loading the player...