En ce début de campagne électorale fédérale, Pierre Donais recevait Roch Cholette pour son commentaire hebdomadaire mercredi :