Poissons morts : enfin une piste! - Pierre Plouffe - 1er août 2019

Selon le ministre de l'Environnement, une piste en lien avec les installations hydroélectriques d'Énergie Brookfield est à l'étude.

Selon le ministre de l'Environnement du Québec, Benoit Charette, une piste en lien avec les installations hydroélectriques d'Énergie Brookfield sur la rivière du Lièvre est sous la loupe dans le dossier des vagues successives de mortalité de poissons qui sévit dans le secteur Masson-Angers, depuis le 10 juillet dernier.

Préoccupé, le ministre aurait commandé une enquête pour en avoir le coeur net une fois pour toutes.

Il précise aussi qu'un poste de commandement sera déployé sur place dans les prochains jours.

Rappelons qu'une quatrième vague de mortalité de poissons est survenue mercredi en fin de journée.

Jusqu'à présent, les résultats préliminaires d'analyse des carcasses de poissons ont permis d'exclure les maladies infectieuses pour expliquer ce phénomène.

La cause la plus probable demeure une intoxication.