Hausse du loyer de 45% dans une résidence privée pour aînés

2021-09-14 - Forcé de payer 45% plus cher dès le mois prochain

Une femme, dont le père vit en résidence privée pour aînés à Gatineau, dénonce une augmentation de loyer qu'elle qualifie d'abusive de la part de l'administration.

Forcée de payer 45% plus cher dès le mois prochain, la dame a l'impression que certains profitent du manque de ressources.

Johanne Côté a fait le saut la semaine dernière, lorsque la responsable de la résidence où vit son père de 90 ans depuis février, lui a tendu une lettre.

Un papier sur lequel on lui annonce que le loyer passera de 2 410$ par mois à 3 510$ dès le mois prochain, sans explications.

Bien que très surprenante, selon des experts à qui nous avons parlés, cette hausse serait légale pour un bail à durée indéterminée dans ce type d'installation.

Mais madame Côté a l'impression que la direction veut profiter du fait que plusieurs familles ont les mains liées.

Lors du passage de notre équipe à la Résidence Cheval Blanc, la responsable a refusé de justifier la hausse de prix imposée à la famille Côté.

Une association de défense des droits des aînés de la région s'insurge devant la situation, dénonçant notamment le manque d'explications fournies.

Elle souhaite que la travailleuse sociale du CISSSO en charge du dossier, intervienne rapidement.

Madame Côté souhaite qu'une place en CHSLD se libère rapidement pour son père, lui qui est en attente depuis décembre 2020.