Deuxième sit-in à l'urgence de l'Hôpital de Gatineau

Des infirmières de l’urgence de l’Hôpital de Gatineau ont refusé de travailler pendant quelques heures, mercredi soir.

Après un premier sit-in dans la nuit de lundi à mardi, des infirmières de l’urgence de l’Hôpital de Gatineau ont refusé de travailler pendant quelques heures, mardi soir.

Encore une fois, les professionnelles en soins estimaient qu'elles n'étaient pas assez nombreuses pour offrir des soins de qualité aux patients.

Le CISSS de l'Outaouais a du composer avec cinq infirmières en moins pour le quart de travail qui débutait à 16h.

Vers 19h, elles ont repris du service à la suite d'une rencontre entre leur syndicat et l'employeur.

Une autre rencontre, cette fois-ci avec des conciliateurs, doit avoir lieu mercredi après-midi afin de trouver des pistes de solutions.

Karol-Ann Scott est allé y faire un tour :