1. Accueil
  2. Reportages
  3. Un rapport dévastateur de la Protectrice du citoyen
Un rapport dévastateur de la Protectrice du citoyen

Un rapport dévastateur de la Protectrice du citoyen

0
0

La Protectrice du citoyen, Marie Rinfret, a présenté, mardi, un rapport dévastateur.

Selon elle, rien n’a été fait pour préparer les CHSLD à la COVID-19, dans les mois précédents l’arrivée du virus au Québec.

Elle insiste sur la nécessité de revoir le modèle des CHSLD, où la première vague a fait 4000 morts.

Son rapport est clair, le statu quo n’est pas une option.

La Protectrice du citoyen arrive à la conclusion que les CHSLD et ses résidents sont restés “dans l’angle mort” du gouvernement au moment de se préparer à l’arrivée du virus.

Elle a émis 27 recommandations dans le but d’éviter qu’une hécatombe, comme celle survenue au printemps 2020 dans les CHSLD, ne se reproduise.

Le président d’Action Outaouais se souvient avoir reçu des appels de personnes en pleur, qui venaient de perdre un proche en CHSLD, lors de la première vague.

Denis Marcheterre estime que ce rapport est la preuve qu’il faut réduire la bureaucratie, décentraliser et donner plus de pouvoir aux régions en santé.

«Ce qu’on découvre à travers de ce rapport-là, moi je ne mâche pas mes mots, c’est franchement écœurant, c’est répugnant, c’est vraiment choquant. Et c’est inquiétant pour monsieur, madame tout le monde, pour les résidents des CHSLD, mais aussi pour les proches aidants et pour les usagers du système de santé. C’est franchement inquiétant parce qu’on a pogné le système de santé qui est vraiment vraiment vraiment gelé, pogné dans un pain».

Le rapport a fait énormément réagir à l’Assemblée nationale.

Le député de Pontiac, André Fortin, a accusé François Legault de vouloir faire diversion.

Selon lui, le premier ministre a décidé de tenir sa conférence de presse sur la vaccination des 5-11 ans pour faire ombrage au dépôt de ce rapport.

Le gouvernement Legault indique que plusieurs des 27 recommandations du rapport ont déjà été appliquées.

La Protectrice du citoyen entend faire des suivis à cet effet, et ce, jusqu’à ce qu’elle soit satisfaite de leur implantation.

Loading the player...