1. Home
  2. Faits divers
  3. Rue Davies: Une centaine de chats saisis dans un logement
Rue Davies: Une centaine de chats saisis dans un logement

Rue Davies: Une centaine de chats saisis dans un logement

0

Un logement de la rue Davies, dans le secteur Hull, a été le théâtre d’une perquisition pour le moins frappante. Une centaine de chats ont été saisis au terme de plusieurs plaintes, et d’odeurs qui émanaient de l’endroit.

Les propriétaires des chats se disent dévastés par cette intervention. Les trois locataires qui habitent le logement étaient très attachés à leurs chats, qu’ils qualifiaient de leurs bébés. Selon eux, ils étaient bien nourris, propres et en santé.

Par contre, la réglementation à Gatineau permet un maximum de 4 chats ou chiens. À l’automne 2022, après avoir reçu des plaintes, le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a informé le propriétaire des lieux qu’il fallait se départir des chats en surplus.

Malgré un délai accordé, ça n’a pas été fait, et des procédures judiciaires ont mené à la saisie d’une centaine de chats dans les derniers jours. L’opération a été menée en collaboration par le SPVG, le contrôle animalier et la SPCA.

« J’ai le cœur brisé. Comme, j’ai pas le goût, comme. C’est, comme, je suis amer. Je braille tout le temps. C’est extrêmement dur franchement là. C’est pas de bon sens là ».

-Une des propriétaires dont les chats ont été saisis

Selon la police, les propriétaires n’auraient pas offert beaucoup de collaboration. Le SPVG explique que les agents de la SPCA et les contrôleurs animaliers s’occupaient de saisir les chats tandis que les policiers, eux, étaient là pour faire appliquer le mandat et s’assurer la collaboration des résidents.

« Quand on parle d’une centaine de chats, c’est sûr qu’on peut pas passer toute une journée là-bas à saisir les chats. Il y a une certaine exécution des tâches qui doivent être faites. […] Il n’y avait pas de collaboration de la part des gens qui résidaient à cet endroit-là ».

-Andrée East, porte-parole du Service de police de la Ville de Gatineau

Le SPVG ajoute que deux rapports d’infractions aux règlements municipaux ont été déposés à la cour. Un concernant le surnombre de chats et l’autre pour des excréments non ramassés.

Loading the player...