1. Home
  2. Politique et économie
  3. Gatineau: un manque de vision pour le centre-ville ?
Gatineau: un manque de vision pour le centre-ville ?

Gatineau: un manque de vision pour le centre-ville ?

0

La conseillère municipale Olive Kamanyana dénonce un manque de vision a long terme de la Ville. L’élue du district Carrefour-de-l’Hôpital a fait cette sortie en mêlée de presse un peu plus tôt mardi.

Mme Kamanyana se dit incapable de savoir où sera la Ville dans 5 ans, ce qui est un grave problème selon elle. Elle a effectué cette sortie en lien avec la relance et l’avenir du centre-ville, un sujet qui a monopolisé les discussions mardi à la Maison du citoyen.

Olive Kamanyana  ignore où on s’en va. Si on lui demande où en sera la ville et le centre-ville dans 5 ans, elle ne peut pas répondre. Elle dénonce le fait que les projets sont autorisés à la pièce, mais qu’il n’y ait pas de vision globale. 

Madame Kamanyana précise que cette situation n’est pas provoquée par un manque d’experts, mais par un manque de volonté. La conseillère réclame une planification stratégique et d’arrêter d’y aller année après année.

« C’est comme quelqu’un qui construit une maison puis au lieu de monter en hauteur, il est en train toujours de réparer le même étage. On répare parce qu’on l’utilise, mais est-ce qu’on peut monter au deuxième étage, troisième étage, quatrième étage et nous assurer qu’on est en train de traduire la vision des Gatinois au centre-ville? »

-Olive Kamanyana, conseillère du district du Carrefour-de-l’Hôpital

Cette sortie arrive au moment ou la Ville a fait le point sur la relance du centre-ville lors de la dernière année. Dans une tentative de réanimer le centre-ville, qui a beaucoup souffert durant la pandémie, une enveloppe de 6 millions de dollars a été votée jusqu’en 2024. 

Certains conseillers se sont dit heureux de voir que le public était présent l’été dernier lors des différents évènements. Certains ont cependant soulevé la question à savoir comment réellement quantifier le succès des mesures d’aide. 

« Ceux qui ne viennent pas, la dame de Buckingham qui vient pas, pourquoi elle ne vient pas au centre-ville? Les activités l’intéressent pas, elle a pas de stationnement peut-être dans un lieu stratégique, elle n’a jamais entendu parler des activités qu’elle finance comme contribuable? Alors, c’est ce qu’on a besoin de découvrir, pourquoi les gens ne viennent pas ».

-France Bélisle, mairesse de Gatineau

Dans le cadre des discussions, la mairesse a aussi rappelé aux élus l’importance de parler d’une voix du centre-ville et d’utiliser ce terme pour définir le centre-ville de Gatineau seulement pour une meilleure communication.

Loading the player...