1. Home
  2. Reportages
  3. CISSSO: le nouveau PDG veut une transition d’ici l’été
CISSSO: le nouveau PDG veut une transition d’ici l’été

CISSSO: le nouveau PDG veut une transition d’ici l’été

0

Moins de 24 heures après le départ forcé de Josée Filion à la tête du CISSSO, son remplaçant a été présenté aux médias jeudi avant-midi. Rappelons que madame Filion a été réassignée à d’autres tâches au sein du ministère de la Santé. C’est donc Yves St-Onge, un gestionnaire d’expérience, qui hérite d’un réseau qui craque de partout.

Yves St-Onge a été clair d’entrée de jeu. Il ne souhaite aucunement occuper le poste de PDG a temps plein alors que l’intérim est sa seule option. Après avoir été engagé pour accompagné Josée Filion en décembre dernier, il aura finalement hérité de son poste.

« J’ai dit ok, je vais le faire, mais il faut que ce soit pour une période assez courte. Stabiliser l’organisation s’il-vous-plaît, rapidement ».

-Yves Saint-Onge, président-directeur général par intérim du CISSSO

Celui qui cumule plusieurs années d’expérience comme gestionnaire souhaite qu’un remplaçant sera trouvé d’ici l’été. Un changement de garde qui suscite de nombreuses réactions, surtout que Josée Filion n’aurait pas souhaité quitter.

« Ça a été une très grande surprise, on ne s’en attendait vraiment pas. On va laisser le bénéfice du doute. On ose espérer qu’un nouveau PDG va avoir une écoute active, qui va connaître bien la situation en Outaouais ».

-Karine d’Auteuil, présidente du syndicat des professionnelles en soin de l’Outaouais

Tant le ministre de la Santé, Christian Dubé, que le ministre responsable de la région, Mathieu Lacombe, ont refusé de commenter. Un non sens selon l’opposition.

« On a besoin d’entendre un message de la part ministre de la santé ou du ministre régional pour nous dire qu’ils ont un plan pour l’Outaouais ».

-André Fortin, porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé

Pénurie de personnels, concurrence avec l’Ontario, temps d’attente dans les urgences ou encore dossier du futurs hôpital, les défis seront nombreux pour Yves Saint-Onge. Alors que son passage à la tête du CISSSO s’annonce de courte durée, on peut se demander si des changements concrets seront présents. Surtout que, de son propre aveu, la région ne possède pas toujours les moyens de ses ambitions.

Loading the player...