1. Home
  2. Santé
  3. Vaccin COVID-19: Son rêve compromis par une complication de santé
Vaccin COVID-19: Son rêve compromis par une complication de santé

Vaccin COVID-19: Son rêve compromis par une complication de santé

0

Un joueur de baseball de Gatineau affirme qu’il devra abandonner son rêve de faire carrière professionnelle en raison du vaccin contre la COVID-19. La dose qu’il a reçu pourrait être liée à des complications de santé qu’il a développé.

Anthony Moniz Kingsbury tente maintenant d’obtenir réparation auprès du gouvernement du Québec.

« Ça l’aurait dû être un choix, puis je le voulais pas. Mais écoute, quand tu as des bills à payer, tu as des bills à payer ».

-Anthony Moniz Kingsbury, joueur de baseball gatinois

Il ne voulait pas être vacciné contre la COVID-19, mais il l’a fait pour conserver son emploi dans la fonction publique fédérale. Sauf que le Gatinois a éprouvé des douleurs au thorax, de la difficulté à respirer et des palpitations cardiaques après avoir reçu une dose de Moderna en octobre 2021.

« J’ai eu peur un peu, je me suis dit regarde je suis peut-être juste anxieux parce que je le voulais pas. Je vais patienter. Les douleurs sont devenues de pire en pire ».

-Anthony Moniz Kingsbury, joueur de baseball gatinois

Il a finalement obtenu une contre-indication de recevoir une deuxième dose et un diagnostic de myopéricardite potentiellement liée au vaccin. Une complication rare, mais le risque de la développer avait été identifié chez les moins de 30 ans avec ce vaccin.

« On avait noté mondialement qu’il y avait une incidence un peu plus élevée de myocardite qui, dans la très grande majorité des cas, se sont réglés très rapidement. Avoir la COVID-19, ça représenterait un plus haut risque d’avoir une myocardite que la vaccination ».

-Dre Nathalie Grandvaux, professeure de biochimie à l’Université de Montréal

Depuis qu’il a reçu le vaccin, le lanceur explique que la forme n’est plus au rendez-vous. Il affirme que sa carrière de baseball est maintenant compromise, lui qui aspirait bientôt à signer un contrat professionnel.

« Le baseball, c’était ma vie, c’est mon rêve. J’avais vraiment les portes ouvertes. Puis après ça, bien, j’avais comme plus une porte ».

-Anthony Moniz Kingsbury, joueur de baseball gatinois

L’athlète de 21 ans a présenté une demande au Programme d’indemnisation des victimes du vaccination, qui lui a été refusée. Le ministère justifie son refus dans une lettre que nous avons pu consulter, en raison de l’absence de préjudice corporel permanent, pour le moment. 

« Puis là, ils me disent c’est pas permanent. Tu as rien perdu. Mais on s’entend, dans ma situation, je pense que j’ai perdu pas mal ».

-Anthony Moniz Kingsbury, joueur de baseball gatinois

Invité à réagir, le cabinet de Christian Dubé répond par écrit être sensible aux impacts de la vaccination contre la COVID-19. Même si les complications sont extrêmement rares, il précise que ce vaccin a été ajouté au programme d’indemnisation. Il ajoute ne pas vouloir commenter davantage, puisque le dossier doit revenir devant le tribunal administratif du Québec au mois de mars.

Loading the player...