1. Home
  2. Société
  3. Eau colorée: des citoyens de la rue Vendôme exaspérés
Eau colorée: des citoyens de la rue Vendôme exaspérés

Eau colorée: des citoyens de la rue Vendôme exaspérés

0

Des citoyens de la rue Vendôme, dans le secteur de Touraine, sont visiblement exaspérés d’être aux prises avec un problème d’eau colorée. Un groupe s’est présenté mardi dernier au conseil municipal, afin de signifier leur mécontentement à la mairesse Bélisle.

7 citoyens de cette rue du secteur Touraine se sont présentés devant le conseil en mentionnant être aux prises avec ce problème depuis 2009. Ils se disent découragés de la réponse fournie par la Ville.

« Je me suis réveillé, j’avais très soif. J’ai été me prendre un beau grand verre d’eau dans mon robinet. Et oui, l’eau était rouillée. Je l’ai toute bue, j’avais pas allumé ma lumière, mais je l’ai toute bue. J’ai été me recoucher. 5 minutes après, j’ai été tellement malade ».

-Mathieu Larivière, résident de la rue Vendôme

Malgré de nombreuses plaintes enregistrées au 311, le problème ne se règle pas. Le service des communications aurait indiqué que le problème serait réglé dans 2 semaines, mais visiblement le problème demeure.

« On se plaint à maintes et maintes reprises pour ensuite se faire dire que notre rue n’est pas dans le budget pour corriger la situation parce qu’il y a un manque de plaintes et de demandes faites au 311 ».

-Sophie Latourelle, résidente de la rue Vendôme

Des citoyens ont parlé d’un stress causé sur leur quotidien avec cette problématique.

La mairesse Bélisle se dit préoccupée par la situation. D’ailleurs, mercredi matin, le directeur général de la Ville, Simon Rousseau, a tenu une rencontre d’urgence avec les différents directeurs.

La mairesse souhaite rencontrer les citoyens de la rue de Vendôme rapidement pour leur donner l’heure juste. Mme Bélisle se dit préoccupée par l’information fournie aux citoyens par les services.

« Ce qui m’a dérangé, c’est qu’on promène les citoyens comme ça avec des réponses qui sont imprécises et je souhaite qu’on leur donne l’heure juste. Alors, d’ici les deux ou trois prochaines semaines, la Ville de Gatineau va communiquer avec ses citoyens pour faire un suivi ».

-France Bélisle, mairesse de Gatineau

Les citoyens de la rue de Vendôme ne sont pas les seuls aux prises avec un problème d’eau colorée. En 2017, les élus avaient voté un plan de 10 ans pour corriger le tir.

La mairesse veut cependant savoir rapidement quel serait le montant de la facture pour régler le problème à la grandeur de la ville.

Loading the player...