1. Home
  2. Reportages
  3. Hydro-Québec: Une résidente veut être branchée d’urgence
Hydro-Québec: Une résidente veut être branchée d’urgence

Hydro-Québec: Une résidente veut être branchée d’urgence

0

Une résidente, qui avait lancé un cri du coeur avant l’arrivée de l’hiver sur nos ondes, attend toujours d’être branché au réseau électrique. Elle dénonce une fois de plus le manque de sensibilité d’Hydro-Québec.

Elle tente par tout les moyens de conserver sa nouvelle construction au chaud. Construite sur le chemin Cross dans le nouveau développement Wakefield sur le Golf, la maison devait au départ être branchée à la mi-septembre.

Mais la réalité, c’est qu’elle n’a toujours pas d’électricité, ni d’eau courante, et elle affirme que la température intérieure n’était que de 4 degrés, mardi. Avec à son poêle à bois, une génératrice solaire, et une au gaz, et des draps pour séparer les différentes pièces, elle tente de conserver le plus de chaleur possible. Selon elle, cette situation lui a occasionné des dépenses de plus de 20 000$, en hôtel et en essence notamment.

« Je leur demanderais aussi de considérer un branchement d’urgence, quelque chose que je demande depuis plusieurs mois. Au niveau des monteurs de ligne, on m’a dit que c’était possible, mais que c’était des décisions qui se prenaient au niveau des bureaux ».

-Cynthia, résident de Wakefield sur le Golf

En réaction, Hydro-Québec explique que ses équipes s’affairent à planter les 47 poteaux nécessaires au prolongement de son réseau dans ce nouveau développement. On nous dit que ça avance, mais impossible de s’avancer sur une date pour le raccordement de la résidence.

« Nous ne sommes pas responsable de cette situation. Nous avons avisé le promoteur et la cliente à plusieurs reprises et tôt dans l’année 2022 que le prolongement du réseau prendrait du temps et on avait fortement recommandé de ne pas faire construire la maison immédiatement et encore moins d’y emménager en hiver ».

-Caroline Milliard, conseillère en relations avec le milieu à Hydro-Québec

Rappelons qu’un manque de chauffage peut causer des dommages à un bâtiment. Selon DESFCO, si l’on ne peut pas maintenir la température à au moins 10 degrés, il est préférable de fermer le bâtiment.

Il faut alors s’assurer de vidanger la plomberie et d’avoir une pompe d’assèchement fonctionnelle. Cependant, si on décide d’y rester sans électricité, il faut pouvoir bien chauffer le bâtiment.

Par écrit, l’organisme Garantie de construction résidentielle confirme aussi qu’il pourrait y avoir des impacts sur le bâtiment. Elle ajoute qu’il est possible d’ouvrir un dossier de réclamation en cas de problème.

Loading the player...