1. Home
  2. Reportages
  3. Pénurie de médicaments: des tablettes vides dans bien des pharmacies de la région
Pénurie de médicaments: des tablettes vides dans bien des pharmacies de la région

Pénurie de médicaments: des tablettes vides dans bien des pharmacies de la région

0

Les virus respiratoires ne font pas uniquement des ravages dans les hôpitaux. Les pharmacies font toujours face à d’importantes pénuries de médicaments.

Les pharmacies doivent donc faire des pieds et des mains pour tenter de remplir leurs tablettes. C’est le cas du Familiprix Extra de Cantley, qui demande à ses clients de limiter leurs achats individuels pour en laisser à tout le monde. Le Jean Coutu situé sur le boulevard Montclair, à Hull, limite aussi l’achat de certains médicaments à 1.

Toutefois, contrairement à cet automne, ça ne touche plus principalement les médicaments pour enfants. La situation tend à se stabiliser à ce niveau, même si la chaîne d’approvisionnement demeure précaire.

Ce qui fait mal présentement, ce sont les médicaments pour la toux et le rhume. Selon le président de l’ordre des pharmaciens du Québec, Bertrand Bolduc, cette pénurie est due, d’une part, à l’importante vague de Covid-19 que la région a connu l’été dernier. De plus, avec la montée des cas d’influenza, les prévisions de vente des fournisseurs ont été largement dépassées.

« Les pharmacies, nous aussi on manque de main-d’œuvre, et lorsqu’on se rajoute des tâches comme ça qui n’étaient pas nécessaires, vraiment, ça prend plus de temps. Donc, d’être patient et d’être gentil avec le staff, ça va nous aider à vous aider encore mieux ».

-Bertrand Bolduc, président de l’ordre des pharmaciens du Québec

Si l’Outaouais est aussi touché par ces pénuries que le reste des autres régions, c’est également le cas des autres provinces, dont l’Ontario. Traverser à Ottawa pour trouver certains médicaments n’est donc pas réellement une option pour le moment.

« À peu près toutes les provinces vivent la même situation parce que […] les approvisionnements de façon générale, on l’a vu avec les vaccins, c’est fédéral ».

-Benoît Morin, pharmacien et président de l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires

Il faut donc continuer à se montrer patient si vous avez besoin de médicaments puisque, encore une fois, les tablettes sont relativement vides.

Loading the player...