1. Accueil
  2. Nouvelles
  3. La SOPFEU présente son plan de restructuration

La SOPFEU présente son plan de restructuration

0
0

Les dirigeants de la SOPFEU étaient à Maniwaki vendredi pour faire le point sur la restructuration, la direction régionale passera de Maniwaki à Val-d’Or.

Des mesures ont été annoncées pour tenter de rassurer la population.

La direction de la SOPFEU a été claire, il n’y aura aucune perte d’emplois dans la région.

Si un poste de directeur est transféré, un autre verra le jour.

Le conseil d’administration a présenté trois mesures.

Premièrement la création du Service des équipements et de la logistique de la base de Maniwaki.

Un poste de direction de ce service sera ajouté.

Des investissements dans les infrastructures de la base sont prévus, sans précision sur le montant qui sera investi.

De plus, un poste à la table du conseil d’administration de la SOPFEU sera créé.

«Prenons le temps de regarder le plan tel qu’il a été présenté avec les engagements qu’on a , on va s’expliquer avec les élus locaux et moi, je pense que pour la communauté, pour la base, on a un plan solide pour développer puis assurer l’avenir de cette base-là puis c’est ça qui est notre mission puis c’est ça qu’on va faire ».

Pierre Cormier, président du Conseil d’administration à la SOPFEU
La population n’est pas rassurée

Les élus de la MRC de la Vallées-de-la-Gatineau ont le sentiment d’être mis devant le fait accompli.

Un comité d’accueil s’était rassemblé à l’extérieur pour dénoncer ce plan.

Les citoyens ont l’impression de se l’être fait imposer, ils auraient souhaité prendre part aux décisions.

Le député Robert Bussière a tenté tant bien que mal de rassurer la population.

Plusieurs citoyens ont l’impression que la fusion des directions de Val-d’Or et de Maniwaki aura un impact dans la région.

«Il y’aura des embauches supplémentaires de faites donc c’est des gains, ce n’est peut-être pas parfait, mais on ne vit pas dans un monde parfait ».

Robert Bussière, député de Gatineau

«Parce qu’ils fusionnent le CRL de Maniwaki avec Val-d’Or, fait que l’organigramme, y’est identique. Comment vont-ils faire pour garder les employés identiques quand il n’y aura plus de CRL à Maniwaki? J’ai posé la question ce matin, il vont sûrement me répondre dans un mois, 3 semaines ».

Chantal Lamarche, préfète La Vallée-de-la-Gatineau

Rich Text Editor, body, Press ALT 0 for help

Une rencontre entre la SOPFEU et les élus locaux devrait avoir lieu dans quelques semaines.

AJOUTER VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *