1. Accueil
  2. Nouvelles
  3. Armes à feu: Québec lance l’escouade « CENTAURE »

Armes à feu: Québec lance l’escouade « CENTAURE »

0
0

Québec lance l’opération «Centaure», une escouade policière mixte pour lutter contre la violence liée aux armes à feu.

Une force de frappe de 90 millions $ qui se traduira par l’ajout de 107 nouvelles ressources, dont 87 policiers dans la province a indiqué la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault.

L’escouade travaillera sur quatre axes bien précis: renforcer les corps de police par le déploiement d’équipes spécialisées, perturber l’approvisionnement illégal des armes à feu, soutenir l’intervention et le développement des connaissances et prévenir la criminalité. 

La ministre a souligné l’apport de l’ensemble des services policiers à cette opération.

« La situation est fragile, on a très peu de fusillades du côté de Gatineau sauf qu’il faut rester vigilants puis aux aguets. Faut continuer à collaborer avec nos collègues d’Ottawa suivre la situation. Le budget prévu par la province nous permet aussi de pouvoir agir si jamais on a une problématique de façon ponctuelle sur cette problématique ».

Luc Beaudoin, directeur du Service de police de Gatineau

Une annonce qui réjouit le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, une annonce qui est synonyme d’ajout de ressources pour l’escouade régionale.

Le maire avait mentionné, il y a quelques semaines, craindre que les nombreuses fusillades à Ottawa se transportent à Gatineau.

« Je vous confirme qu’au niveau opérationnel, ça va nous donner une plus grande capacité d’action sur le terrain. Ces investissements vont nous permettre de mieux cibler les gens qui ont des armes, qui en possèdent, et ça, pour moi, c’est une excellente nouvelle, ça ne règle pas tout. Il faut que le fédéral agisse aussi ».

Maxime Pedneaud-Jobin, maire de Gatineau

Plusieurs différents services policiers collaboreront à cette escouade, dont la Police provincial de l’Ontario et plusieurs corps policiers autochtones du Québec. 

AJOUTER VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *