1. Accueil
  2. Municipal
  3. Des données de la STO en vente sur le «Dark Web»

Des données de la STO en vente sur le «Dark Web»

0
0

Des données piratées à la Société de transport de l’Outaouais seraient présentement en vente sur le «Dark Web».

C’est ce qu’on apprend via une information publiée sur Twitter par le compte Dark Tracer.

Les données auraient été mises en vente par un groupe de pirates informatiques russes.

Il s’agit du groupe Avos Locker qui a précisé dans son offre de vente, publié sur le «Dark Web», qu’il va vendre à un tierce parti si le propriétaire des données refuse de payer.

Une situation fort probablement liée à la récente cyberattaque, survenue au début septembre, à la STO, selon l’expert en cybersécurité, Steve Waterhouse.

Pour le moment, la nature exacte des données qui sont sur le Dark Web n’a pas été dévoilée.

Reste à voir s’il s’agit de données d’usagers ou des données personnels.

Selon M.Watherhouse, les pirates informatiques cherchent avant tout à faire le plus d’argent possible avec les données en question.

« La STO a les mains liées, ils ne peuvent pas faire rien d’autre que d’espérer. L’approche que certains suggèrent, de payer rançon, tenter d’acheter la paix, comme on dit, mais c’est gage d’aucun succès à part le bon vouloir de ce groupe criminel qui pourrait très bien se revirer de bord ».

Steve Watherhouse, expert en cybersécurité

Invité à réagir, la STO mentionne qu’elle diffusera un communiqué sous peu.

AJOUTER VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *