1. Home
  2. Reportages
  3. Ottawa se remet de la pandémie plus lentement qu’ailleurs
Ottawa se remet de la pandémie plus lentement qu’ailleurs

Ottawa se remet de la pandémie plus lentement qu’ailleurs

0

La reprise économique se fait moins rapidement dans la Ville d’Ottawa qu’ailleurs en Amérique du Nord. La Capitale nationale se trouve au 46e rang selon une étude de l’Université de la Californie.

Le taux de récupération de la capitale nationale est seulement à 48 %. Ce qui lui donne la 46e position sur 62 centres-villes étudiés.

Plusieurs facteurs ont été pris en compte : l’occupation des espaces de bureau, l’utilisation des transports en commun et les recettes des commerces des centres-villes. En haut du classement, il y a beaucoup de villes aux États-Unis, mais les mesures sanitaires n’ont pas été imposées aussi longtemps qu’au Canada. Certaines villes ont repris une vie normale plus rapidement qu’ici et ça joue dans les résultats.

Selon le directeur général, du Regroupement des gens d’affaires de la capitale nationale, le fait que les fonctionnaires n’aient pas réintégré le centre-ville, a aussi eu un impact sur l’activité économique à Ottawa.

-« On parle beaucoup de la densification des villes actuellement, c’est un sujet de conversation qui n’était pas tellement populaire il y a deux ans.  Tout à coup, de plus en plus, même au Québec, on parle de densification des grands centres urbains . Pour les transformer ces grands centres-là en village écologique, en endroit qui peut accueillir les gens qui viennent habiter les immeubles et qu’on retrouve tous les services à proximité au centre-ville. Ça revitaliserait les centres-villes » .

M. Chénier estime que si le sondage était refait cet été ou dans un an, les résultats seraient beaucoup mieux pour la ville d’Ottawa, mais pas ce qu’il était avant la pandémie, en raison de l’absence des fonctionnaires.

Loading the player...