1. Home
  2. Santé
  3. Manque de personnel dans le réseau de la santé

Manque de personnel dans le réseau de la santé

0

« On aura à faire des choix de service dans certaines régions. »

Le manque de personnel force encore une fois le gouvernement à faire des choix.

Mais est-ce que les hôpitaux de l’Outaouais doivent s’attendre à d’autres bris de service ?

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, n’est pas passé par quatre chemins pour prévenir les Québécois.

L’histoire pourrait donc se répéter à l’urgence de l’hôpital de Gatineau, qui ne fonctionne toujours pas à plein régime.

Le délestage est notamment envisagé dans les régions plus à risques, mais aucune confirmation à l’heure actuelle.

La compétition avec l’Ontario, qui attire les infirmières avec des primes, apporte aussi son lot de défis en Outaouais.

Selon le ministre, il est préférable de rediriger certains services, plutôt que de mettre en péril la sécurité du personnel et des patients.

« Au cours des prochains jours et des prochaines semaines, on va suivre ça de très proche. Il se peut qu’on ait à faire du délestage important de services ou de la réorganisation des services. »

Christian Dubé, ministre de la Santé
Pénurie de personnel en Outaouais

Le syndicat des professionnelles en soins de l’Outaouais se demande pourquoi le gouvernement n’arrive toujours pas à trouver des solutions.

Il ajoute que l’imposition du vaccin aux employés du réseau de la santé dès le 15 octobre aura un impact.

C’est certain que d’aller avec une approche autoritaire, ça n’a jamais été une formule gagnante. On l’a vu dans le passé avec l’imposition du temps complet obligatoire. Je ne sais pas il était où dans les derniers mois, mais ça fait plusieurs mois qu’on lève le drapeau. C’est une pénurie dangereuse qui sévit et s’il n’y a rien de concret qui de fait, on continue de foncer dans le mûr.

Karine D’auteuil, présidente par intérim du Syndicat des professionnelles en soins de l’Outaouais

Le syndicat souligne une fois de plus l’urgence d’agir.