1. Home
  2. Reportages
  3. La municipalité de La Pêche annule son camp de jour
La municipalité de La Pêche annule son camp de jour

La municipalité de La Pêche annule son camp de jour

0

Mauvaise nouvelle pour les parents de La Pêche. La municipalité est forcée d’annuler son camp de jour estival en raison d’un manque de personnel.

La municipalité devait engager 10 personnes pour combler tous les postes et ça n’a pas été possible cette année.  Le maire, Guillaume Lamoureux se dit vraiment désolé et attristé par ce choix déchirant.  Ce matin, il a indiqué que tout a été fait pour tenter de recruter.  Il y a eu du personnel de la ville qui s’est rendu dans les cégeps et universités, mais en vain. Il y a aussi de la publicité qui a été faite sur internet, mais ça n’a pas fonctionné.

« Sur les 80 familles, c’est 60 enfants par semaine en moyenne et un enfant en moyenne utilise le camp trois semaines par été, explique Guillaume Lamoureux, maire de la municipalité La Pêche. On sait que les gens ont d’autres ressources, la famille, les amis, les vacances d’été. On prend trois semaines typiquement qui sont nécessaires, alors ce n’est pas facile » .

Malgré tout, la municipalité compte aider les parents. Il y a une compensation financière de 150$ par semaine qui pourra être donnée aux familles à revenus modestes sous présentation présentent d’une preuve que leur enfant est inscrit dans un autre camp de jour. Il y a aussi la maison de la Famille qui va bonifier son offre en ajoutant une journée d’animation dans les parcs de la Ville.

Ce n’est pas la seule municipalité de l’Outaouais à connaître des problèmes de recrutements de moniteurs. Déjà des villes comme Gatineau et Thurso ont dit qu’elles ne seront pas en mesure d’accueillir autant de jeunes cette année que les dernières années.

Selon l’Association des camps du Québec, 65% des organisations n’ont toujours pas recruté tout leur personnel.

Loading the player...