1. Home
  2. Reportages
  3. Négociations : les ingénieurs suspendent leur grève jusqu’au 1er juin
Négociations : les ingénieurs suspendent leur grève jusqu’au 1er juin

Négociations : les ingénieurs suspendent leur grève jusqu’au 1er juin

0
Alors que les travaux sur l'autoroute 50 sont toujours au point mort, les ingénieurs du gouvernement suspendent leur grève temporairement. Une stratégie pour tenter de faire avancer les choses à la table de négociation.

En grève générale illimitée depuis le 22 avril dernier, les 1 800 membres de l’Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec ont consenti à retourner au travail jusqu’au 1er juin.

La présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, les avait accusé d’avoir quitter la table de négociation, lors d’une dernière sortie publique à l’Assemblé nationale, il y a une semaine.

Rappelons que dans la région quatre chantiers sont touchés , particulièrement celui de l’élargissement de l’autoroute 50, à la hauteur de la rue Lépine.

Quant aux trois autres projets, soit l’ajout de feux de signalisation sur la route 307 à Cantley, la réfection des rues Papineau à Plaisance et le remplacement d’un ponceau sur la route 315 à Montpellier, les travaux n’avaient pas encore été entamés.

Le début des travaux a alors été retardé.

« Pendant ce temps , ce qu’on fait , c’est qu’on prend en otage les structures routières du Québec. Aussi, au Québec, on a quatre saisons. La saison utile pour les travaux routiers commence présentement et si on dépasse une certaine fenêtre d’opportunités, on va avoir plein de chantiers qui vont être reportés à l’année prochaine ».

-Sonia Lebel, présidente, Conseil du trésor

Le ministère du Transport n’a toujours pas donné suite à notre demande d’entrevue.

Loading the player...