1. Home
  2. Reportages
  3. Cohabitation chiens-citoyens : Ça jappe à aylmer
Cohabitation chiens-citoyens : Ça jappe à aylmer

Cohabitation chiens-citoyens : Ça jappe à aylmer

0

On dit souvent que le chien est le meilleur ami de l’homme. Disons que ce n'est pas le cas pour tout de monde à Aylmer. Le quartier Jardin-Lavigne est le théâtre d'une chicane entre résidents et propriétaires de chiens.

Claire Paradis et Richard Paiement demeurent dans le secteur Aylmer depuis les années 2000. Depuis un certain temps, plusieurs chiens font irruption sur leur terrain.

« Une à deux fois par semaine, on a des chiens sans laisse qui viennent dans notre cour, affirme madame Paradis. Ce que je trouve désolant aussi surtout quand c’est l’été, ils courent dans les plates-bandes. On fait casser nos fleurs. »

Le parc Canin à proximité de leur résidence donne directement sur leur cour arrière. Plusieurs maîtres laissent leur compagnon se promener sans laisse. Résultats des courses, les animaux font irruption sur leur terrain. Une mise en demeure a même été envoyée à la Ville pour tenter de faire bouger les choses, mais sans succès.

Pour se conformer à la réglementation québécoise, Gatineau devrait déjà avoir clôturé l’espace canin. Selon le conseiller du secteur Gilles Chagnon, plusieurs facteurs dont la pandémie retarde le processus.

« Il faut le clôturer le plus vite possible, confirme-t-il. Je suis le dossier. Je me suis fait dire que la soumission a été donnée. Là, il faut juste suivre le processus pour l’installer. Une fois que la clôture va être installée, je crois que les problématiques vont disparaître. »

Quant à lui, le club canin d’Aylmer trouve dommage de ne pas se sentir bienvenu. Les dirigeants ne croient pas prendre trop de place. Il aimerait même obtenir 17 acres de la forêt Boucher pour offrir un sentier forestier aux chiens.

De son côté, la Ville souhaite apporter les modifications le plus tôt possible.

Loading the player...