1. Home
  2. Reportages
  3. Hausse des femmes dans les métiers de la construction
Hausse des femmes dans les métiers de la construction

Hausse des femmes dans les métiers de la construction

0
En Outaouais, de nombreux efforts sont effectués pour intégrer plus de femmes sur les chantiers de construction, mais reste qu'il y a encore du chemin à faire. Même si elles semblent moins présentes, une hausse a été notée au cours des dernières années.

Entre 2019 et 2020, une augmentation de 12 % de travailleuses a été remarquée. Elles représentent maintenant 2,73 % de la main-d’œuvre totale. Le nombre d’entreprises qui embauchent des femmes a lui aussi subi une hausse de 5 %.

« Non seulement les femmes ont leur place dans l’industrie de la construction, mais il y a aussi de la place ».

-Nicolas Brisson, porte-parole à L’APCHQ Outaouais

« La construction est en évolution, le changement de garde dans la construction est fait, la nouvelle génération entre dans le domaine de la construction. Voilà peut-être 5, 6 ans, il y avait peut-être un peu plus de résistance ».

-Shawn Côté, porte-parole à la Commission de la construction du Québec, Outaouais

L’engouement de ce métier chez les femmes se constate aussi dans les programmes de formations professionnelles. À l’école des métiers spécialisés Asticou, 5 programmes sont offerts.

En 2019, huit femmes s’y sont inscrites, l’année suivante, 19 et en 2022, 26 le sont.

« Il y a toutes sortes d’initiatives pour qu’elles sentent qu’elles ont leur place chez nous. Je pense que durant son cheminement, elles peuvent se rendre compte que c’est un environnement qui est intéressant pour elles et remarquer qu’il y a un très grand respect pour les femmes ».

-France Beaudry, Agente de développement pour l’École des métiers spécialisés Asticou

Plusieurs initiatives ont été mises en place afin de faciliter l’intégration des femmes dans cette industrie. L’organisme les Elles de la Construction a comme mission de faire la promotion des droits et des intérêts des femmes dans le domaine de la construction.

« Il y a une ouverture à avoir des femmes, on le sent de plus en plus, mais il y a encore beaucoup de travail à faire. C’est juste de trouver la recette gagnante et ça va jouer à plusieurs niveaux. Il n’y a pas une seule chose qui va faire que ça va changer du jour au lendemain, je pense que c’est pour le biais de différentes actions ».

-Myriam St-Pierre, directrice générale d’Elles de la construction

Au cours des prochaines années, il faut s’attendre à voir de plus en plus de femmes travailler sur les chantiers ou encore pratiquer un métier dans le secteur de la construction.

Loading the player...