Utiliser ses REER lors d'une catastrophe naturelle ?

Le conseil municipal de Gatineau appuie unanimement l’idée de permettre aux sinistrés d’utiliser leur REER.

Selon la résolution adoptée mardi soir, une telle mesure aurait un impact positif pour les sinistrés et leurs proches si elle n’entraînait pas des pénalités au niveau des impôts.

Les élus s’appuient notamment sur le fait qu’il y a eu 500 catastrophes naturelles au Canada depuis 50 ans.

De plus pour près de 70% des canadiens , la maison est leur principal actif.

Près de 900 personnes ont signé une pétition demandant au gouvernement de changer la loi de l’impôt sur le revenu qui encadre les REER.