Nouvelle ligne téléphonique pour les victimes - Allison Ouellet - 12 avril 2018

Les victimes de violences sexuelles qui hésitent à porter plainte contre leur agresseur peuvent compter sur un nouveau service téléphonique.

Les victimes de violences sexuelles qui hésitent à porter plainte contre leur agresseur peuvent compter sur un nouveau service depuis quelques jours.  

Une ligne téléphonique destinée à les renseigner a été mise en service par le DPCP, le directeur des poursuites criminelles et pénales.

Cette initiative est bien accueillie à Gatineau. 

Allison Ouellet a plus de détails.